L'Histoire du Domaine

Sandrine va piano mais sano, préférant avancer pas à pas sans précipitation. Toutes ses cuvées ont la particularité de porter un nom relevant du vocabulaire musical, parce que le vin est une musique scintillante. Elle a longtemps joué du piano avant de poursuivre son expérience musicale dans le champagne. Car un défi de taille l’attendait : le vignoble familial et la toute jeune marque créée par son père Bernard en 1970, lorsqu’il s’est émancipé de la coopérative pour voler de ses propres ailes. L’aventure a débuté humblement avec les quelques parcelles de famille situées sur le terroir de cœur, Mancy - charmant petit village où Sandrine est née et vit -  enrichie avec celles de Vitry en Perthois situées sur les coteaux du Vitryat.

Sandrine a commencé à travailler avec son père en 1988. La complémentarité entre les deux terroirs qu’exploitait Bernard lui plaisait bien 

Avant elle, son père avait fait un pari risqué : celui de s’établir sur une terre expérimentale et pionnière, car à l’époque, les terres de Vitry étaient allouées pour 30 ans. Au bout  de cette période, si le résultat s’était avéré peu concluant, il aurait fallu tout arracher. C’était la clause du contrat, le risque à prendre pour avoir droit à une petite part du rêve : cultiver la terre de Champagne. Peu ont osé, lui l’a fait, le premier à planter dans ces coteaux de Champagne, 5 hectares de 1971 à 1974. De longues et laborieuses journées. Le temps lui a donné raison car ce terroir de chardonnay  est aujourd’hui bien reconnu. 

En 1994, Sandrine crée sa première cuvée et, de toute évidence, en assemblant les chardonnay de Mancy et Vitry pour obtenir un Blanc de blancs atypique et le premier champagne du Domaine B Girardin à consonance musicale : la Vibrato.  

Des deux Brut d’origine, elle n’en a gardé qu’un, un champagne qu’elle a nommé Appoggiature, une introduction fringante et allègre à sa gamme. 

Le premier millésime du Domaine est réalisé en 1998, une belle année pour commencer la lignée des Point d’Orgue dans lesquels transparait le plus bel assemblage des vins issus d’une seule année de récolte. 

La dernière-née est un très rare -voire unique! – doux : la Rubato. Non pas un demi-sec mais bien un champagne sucré, comme autrefois, du temps des belles heures de la Champagne et de ses grandes Dames conquérantes, lancées à l’assaut du monde. Rubato a été présenté en 2012. C’est un champagne à part, “qui assume avec panache ses 120 grammes et affiche avec brio l’équilibre inédit et parfait entre le vin et le sucre“. 

Entre le chardonnay, le meunier et la petite touche de pinot noir de Mareuil sur Ay, Sandrine a fait progressivement ses gammes. "Le champagne est une musique". Une musique intemporelle, qui mène à l’échange, au partage, à la profondeur. Quelque chose qui ressemblerait au bonheur ?... 

Vigneron

indépendant, 

et fiers de l'être !

 

IMG_0294.JPG
logo.png

Réception & Visite de caves:

14, Grande Rue

51530 Mancy

FRANCE

© 2020 par Champagne B. Girardin MENTIONS LEGALES